العودة   منتدى الجمعية الوطنية لمديرات و مديري التعليم الإبتدائي بالمغرب > المنتدى العــام للجمعيـــة



le premier bilan du programme d urgence pour l education et la formation est relati

المنتدى العــام للجمعيـــة


إضافة رد
  #1  
قديم 07-25-2012, 05:28 PM
الصورة الرمزية محمد الزناني
محمد الزناني محمد الزناني غير متواجد حالياً
مدير التقنيات الحديثة للإتصال والتواصل
 
تاريخ التسجيل: Apr 2009
المشاركات: 541
محمد الزناني is on a distinguished road
)h: le premier bilan du programme d urgence pour l education et la formation est relati

25-07-12
premier bilan programme urgence pourpremier bilan programme urgence pour
le premier bilan du programme d'urgence pour l'éducation et la formation est "relativement positif"
premier bilan programme urgence pourLe premier bilan du programme d'urgence pour l'éducation et la formation est "relativement positif", a indiqué, mardi, le ministre de l'Education nationale Mohamed El Ouafa.
M. El Ouafa, qui s'exprimait lors d'une réunion de la commission de l'enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, portant sur l'évaluation du bilan du programme d'urgence, a souligné qu'au nieau des infrastructures, il a été procédé à la création et l'extension de plusieurs établissements d'enseignement.Toutefois, a-t-il ajouté, ces réalisations ne sont pas au niveau des exigences contenues dans ledit programme, ajoutant que plusieurs initiatives d'une importance majeure ont été réalisées au niveau notamment de la formation et d'organisation de colloques.
M. El Ouafa a indiqué que le ministère n'a pas pu réaliser tous les objectifs du programme d'urgence 2009-2012, expliquant que celui-ci comporte des axes et objectifs divers, ce qui a provoqué une certaine dispersion faisant que "le bilan de ce programme soit relativement et partiellement positif".
Quelques axes du programme d'urgence n'ont pas pu être mis en exécution car "le programme dépassait le ministère de l'éducation nationale", notant que le ministère est en train de mener une révision graduelle du programme afin de définir des objectifs et des plans d'action plus clairs basés sur l'amélioration de la qualité de l'enseignement en tant qu'axe fondamental dans le système éducatif.
Le ministre a, en outre, exposé quelques faiblesses que comporte le programme d'urgence, dont le manque de communication au sein du système éducatif et le rapport entre l'information et les associés (les syndicats et les associations des parents d'élèves).
A propos de la pédagogie de l'intégration, le ministre a souligné que celle-ci n'a aucun lien avec le programme d'urgence, ajoutant que "son appui sur des crédits du programme d'urgence pour financer les manuels et les formations se rapportant à la pédagogie de l'intégration a provoqué une confusion au sein du système éducatif et de l'opinion publique".
"Le modèle pédagogique est aujourd'hui en hibernation car personne ne travaille selon une logique de complémentarité et il appartient au professeur de fixer les pédagogies qui correspondent à sa région", a-t-il ajouté.
Le bilan a été discuté et le programme d'urgence examiné sous un angle pédagogique et matériel (infrastructures) entre le ministère et 16 académies ayant procédé à la mise en oeuvre d'une grande partie de ce programme.
Les interventions des représentants des groupes parlementaires (le groupe socialiste, du Parti de la Justice et du développement et du parti du Progrès démocratique) ont souligné la priorité du secteur de l'enseignement et son rôle dans le développement économique et social.
Les intervenants se sont attardés en particulier sur un ensemble de dysfonctionnements qu'a connu l'exécution du programme d'urgence et qui ont entravé la réalisation d'un certain nombre d'objectifs généraux qu'il s'était fixé, notamment la maîtrise de l'absentéisme et l'amélioration de la qualité de l'enseignement.
L'Education nationale compte lancer une ligne verte pour la rentrée scolaire

Le département de l'Education nationale compte lancer une ligne verte pour garantir le bon déroulement de la prochaine rentrée scolaire, a indiqué mardi le ministre de tutelle Mohamed El Ouafa.
La mission de cette ligne est de recevoir les observations et les plaintes des citoyens au sujet du respect par les établissements scolaires de la date légale du retour des classes, a ajouté le ministre lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des conseillers.
Cette mesure vise à prévenir les retards enregistrés à l'occasion de la rentrée scolaire qui n'intervient, dans certains cas, qu'à fin octobre ou à la mi-novembre, a-t-il expliqué, réitérant le souci du ministère de garantir les conditions propices à l'opération d'apprentissage, selon les normes internationales.







le premier bilan du programme d urgence pour l education et la formation est

رد مع اقتباس
إضافة رد

أدوات الموضوع
انواع عرض الموضوع

تعليمات المشاركة
لا تستطيع إضافة مواضيع جديدة
لا تستطيع الرد على المواضيع
لا تستطيع إرفاق ملفات
لا تستطيع تعديل مشاركاتك

BB code is متاحة
كود [IMG] متاحة
كود HTML معطلة

الانتقال السريع

المواضيع المتشابهه
الموضوع كاتب الموضوع المنتدى مشاركات آخر مشاركة
Outlook.com : support du vieil IMAP au programme محمد الزناني منتدى تبادل الخبرات والصيانة والتكوين في المعلوميات: 0 08-13-2012 04:29 PM
Qu’est-ce qu’un driver ou un pilote ? fatiha fassih منتدى الأنترنت 0 08-04-2012 03:15 AM
Lancer un programme par le Gestionnaire des tâches - Windows 7 محمد الزناني منتدى تبادل الخبرات والصيانة والتكوين في المعلوميات: 2 05-10-2012 11:48 PM
les 10 règles pour arreter de fumer عزيز بوعود منتدى التغذية والصحة 0 04-18-2012 02:45 PM

منتدى الجمعية الوطنية لمديرات و مديري التعليم الإبتدائي بالمغرب

↑ Grab this Headline Animator


Loading...